Jean Eudes Desmeules, designer à l’affût des tendances en aménagement de bureau

Histoire.001

JEAN eUDES DESMEULES, designer à l’affût des tendances en aménagement de bureau

Jean Eudes Desmeules,                Hydro-Québec, circa 1972 [1]

Né en 1943 à Chicoutimi, Jean Eudes Desmeules[1][2][3] occupe le quatrième rang d’une famille modeste de huit enfants. « Mon père me voyait comme un patenteux, un bricoleur. J’étais destiné à embrasser un métier dans une école technique ». Heureusement, un orienteur scolaire le dirige vers une carrière artistique.

En 1961, Jean Eudes se rend à Montréal sur le pouce pour passer l’examen d’admission de l’Institut des arts appliqués. Il réalise son rêve d’étudier dans le programme Décoration d’intérieurs grâce à une bourse et un emploi de planteur de quilles. Diplômé en 1965, il se remémore l’enseignement marquant de Julien Hébert, dessinateur, peintre, sculpteur et designer reconnu. Ce dernier l’a inspiré de laisser libre cours à son imagination.

TROUVER SA VOIE

À sa sortie de l’école, il élabore des plans pour le décorateur-ensemblier Laurent Yelle et réalise des dessins techniques pour un fabricant de mobilier commercial, des cliniques dentaires, des bijouteries, etc. En 1968, il est embauché à titre de concepteur chez Buro Decor, une firme spécialisée dans l’aménagement de bureaux. Cette discipline l’enchante. Il décide d’y consacrer sa carrière. En 1971, il entre chez Hydro-Québec comme designer en aménagement. Il se joint à deux confrères Luc Raymond et Pierre Trottier aux Services généraux, Aménagement. Un peu plus tard, Ghislain Brousseau complète cette équipe entièrement composée de designers d’intérieur de formation.

UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ADAPTÉ

Ainsi, il participe au réaménagement de nombreux bureaux, notamment sur les 27 étages de l’édifice Jean-Lesage, le siège social d’Hydro-Québec du boulevard René-Lévesque. L’équipe met en branle l’aménagement à aire ouverte [1][2][3] et paysager pour relever le défi posé par l’introduction de l’informatique et des écrans cathodiques[1][2]. Déjà, à cette époque, il utilise une approche pluridisciplinaire et invite un médecin pour discuter des enjeux liés aux ordinateurs. En 1976, il est transféré à la Direction architecture où il planifie et effectue l’aménagement de la Direction équipement regroupée désormais sur la vingtaine d’étages de la Place Dupuis.

FORMATION CONTINUE

Certificat membre à vie, IFMA, 2000

En 1986, la section montréalaise de l’Association internationale des gestionnaires d’établissements (International Facility Management Association) voit le jour. Il compte parmi les dix premiers membres et y occupe divers postes au fil du temps jusqu’à la présidence en 1994-1995.

Sa participation au sein de l’organisation le stimule. En plus d’être informé sur les recherches récentes réalisées dans le domaine de la gestion et l’aménagement des immeubles, il développe ses compétences et élargit son réseau d’affaires.

DES NORMES POUR TOUS

En 1986, il est nommé coordonnateur aménagement au Service planification et coordination à la Direction propriétés immobilières d’Hydro-Québec. Il s’agit d’un poste de gestion dont la fonction est d’encadrer l’aménagement des bureaux pour l’ensemble du Québec. Désormais, il concentre ses efforts pour déterminer les normes à respecter pour harmoniser les espaces de travail à la grandeur de l’organisation. Cette nouvelle fonction l’amène à voyager dans le reste du Canada et aux États-Unis pour connaître les meilleures façons de faire et pratiques des autres entreprises. En 1998, il prend sa retraite après 33 ans de carrière.

FONCTIONNALITÉ

Outre la planification des espaces, la conception du mobilier, les normes à définir pour le travail et le confort, la création de catalogues d’ameublement, Jean Eudes se préoccupe de la fonctionnalité. Il rappelle la célèbre phrase de l’architecte américain Louis Sullivan, père des gratte-ciels et du modernisme en design : « la forme suit la fonction » (1896) ou comme il le dit dans ses mots : « la forme doit rencontrer le besoin ». Cette façon de penser ainsi que les préceptes de l’école de Bauhaus ont guidé toutes ses interventions.

LE CAMPE

L’une de ses plus grandes fiertés constitue la construction familiale ingénieuse du Campe[1][2] en 1977, un chalet dissimulé au cœur de la forêt des Basses-Laurentides. L’habitation incorpore trois procédés de construction, dont l’un ayant permis d’ériger deux murs en demi-lune. Elle intègre une part considérable de matériaux recyclés dont des poteaux d’Hydro-Québec et de Bell Canada ainsi qu’un toit vert bien avant l’avènement de ces tendances. À l’intérieur, des rideaux servent de cloisons entre les chambres organisées autour d’un point central, le foyer.

UNE FASCINATION POUR LES BOLLARDS

Depuis 1982, Jean Eudes collectionne et photographie les bollards et les taquets de bateaux[1][2][3], de la Colombie-Britannique jusqu’à Terre-Neuve et dans les ports de croisière qu’il visite. Son admiration pour cet objet est sans bornes. Toutes ces formes répondent adéquatement au même besoin : l’amarrage d’une embarcation. « N’est-il pas fascinant de constater le potentiel créatif de l’humain ? » Ginette Branchaud, sa complice de tous les jours, acquiesce d’un grand sourire.

ENGAGÉ DANS LA PROFESSION
1966 – Membre de la Société des décorateurs-ensembliers du Québec (SDEQ)
1991– Membre à vie de la SDEQ
1994 – Membre de la Société des designers d’intérieur du Québec (SDIQ)
2008 – Membre honoraire de l’Association professionnelle des designers d’intérieur du Québec (APDIQ)
Remerciements
Merci à Hydro-Québec

Jean-Eudes Desmeules, 2022


À propos

L’APDIQ souhaite vous faire connaître ses membres honoraires; ces membres de la première heure qui ont bâti la profession et l’ont fait rayonner bien avant nous. Notre rédactrice Annie Jolicoeur est allée à la rencontre de ces pionniers et nous livre leur histoire passionnante.

Pour découvrir une nouvelle histoire d’ « hier à aujourd’hui, l’histoire du design », abonnez-vous à Perspective, l’infolettre de l’APDIQ pour les professionnels en design d’intérieur.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.